Femmes musicologues francophones (II) : terrain et archive — Focus sur des ethnomusicologues pionnières et hommages à Michel Brenet (†1918) et Yvonne Rokseth (†1948)

14e Ren­contres du CReIM

Jeudi 20 décembre et ven­dredi 21 décembre 2018

Centre de Cli­gnan­court – 2, rue Fran­cis de Crois­set – 75018 Paris

Salle R01

Jour­nées d’étude orga­ni­sées par Cathe­rine Deutsch, Théo­dora Psy­choyou et Isa­belle Ragnard (Maî­tresses de confé­rences, UFR Musique et musi­co­lo­gie, IRe­Mus, Épistémuse)

 

Jeudi 20 décembre

 14h Accueil et introduction

MICHEL BRENET

Pré­si­dence : Cathe­rine Massip

14h30 Cathe­rine Deutsch (Sor­bonne Uni­ver­sité, IRe­Mus) ∙ Une vie téné­breuse : quelques traces d’Antoinette Chris­tine Marie Bobillier.

15h10 Théo­dora Psy­choyou (Sor­bonne Uni­ver­sité, IRe­Mus) ∙ « Dans l’atelier musi­co­lo­gique de Made­moi­selle Bobillier : le fonds manus­crit de Michel Bre­net conservé à la Biblio­thèque natio­nale de France »

15h50 Raphaëlle Legrand (Sor­bonne Uni­ver­sité, IRe­Mus) ∙ L’étrange cas du Dr Bre­net et de Miss Bobillier : les enjeux d’un pseu­do­nyme masculin.

16h30 Pause

Pré­si­dence : Nico­las Dufe­tel (CNRS, IReMus)

16h50 Flo­rence Lau­nay (CReIM) ∙ Michel Bre­net et ses articles sur les musi­ciennes : ques­tions de légitimité.

17h30 Louis Del­pech (Uni­ver­sité de Zurich) ∙ Entre admi­ra­tion et renon­ce­ment : le rap­port de Marie Bobillier et Yvonne Rok­seth à la musi­co­lo­gie allemande.

18h10 Fin

 

Ven­dredi 21 décembre

YVONNE ROKSETH

Pré­si­dence : Cathe­rine Deutsch

9h00 François-Pierre Goy (Biblio­thèque natio­nale de France) ∙ Le fonds Yvonne Rok­seth au dépar­te­ment de la Musique de la Biblio­thèque natio­nale de France

9h40 Cathe­rine Mas­sip (IRe­Mus) ∙ La Revue cri­tique de musique et de musi­co­lo­gie: un pro­jet inabouti d’Yvonne Rok­seth et Vla­di­mir Fedorov.

10h20 Isa­belle Ragnard (Sor­bonne Uni­ver­sité, IRe­Mus) ∙ Yvonne Rok­seth et les Éditions de l’Oiseau-Lyre.

11h00 Pause

ETHNOMUSICOLOGUES PIONNIÈRES

Pré­si­dence : Théo­dora Psychoyou

11h30 Marie-Hélène Benoit-Otis (Uni­ver­sité de Mont­réal, OICRM) ∙ Ger­maine Til­lion, musi­co­logue ? Eth­no­gra­phie et savoir musi­cal des Aurès au Verfüg­bar aux Enfers.

12h10 Fran­çois Picard (Sor­bonne Uni­ver­sité, IRe­Mus) ∙ Nelly Caron (1912–1989), ondiste, eth­no­mu­si­co­logue de l’Iran, fon­da­trice et secré­taire géné­rale du Centre d’études de musiques orien­tales (CEMO)

12h50 Déjeu­ner

Pré­si­dence : Flo­rence Gétreau (CNRS, IReMus)

14h20 Lucile Arnoux-Farnoux (Uni­ver­sité de Tours) ∙ Melpo Logothéti-Merlier (1890–1979), pion­nière de l’ethnomusicologie en Grèce.

15h00 Jean-François Heint­zen (CHEC-Université Cler­mont Auvergne, La Cha­van­née) ∙ Mar­gue­rite Gauthier-Villars (1890–1946), une musi­co­logue en Bourbonnais.

15h40 Fran­çois Gas­nault (IIAC-LAHIC) ∙ Clau­die Marcel-Dubois (1913–1989) et l’ethnomusicologie de la France : une ligne scien­ti­fique sans portée.

16h20 Pause

16h40 Entre­tien avec Mireille Helf­fer (Direc­trice de recherches hono­raire au CNRS) et Discussion

17h30 Fin

Liste des affi­lia­tions des participants

CHEC : Centre d’histoire espaces et cultures

CReIM : Cercle de recherche inter­dis­ci­pli­naire sur les musiciennes

EHESS : École des hautes études en sciences sociales

Epis­té­muse : Réseau inter­na­tio­nal des musi­co­lo­gies francophones

IIAC-LAHIC : Ins­ti­tut inter­dis­ci­pli­naire d’anthropologie du contem­po­rain — Labo­ra­toire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture

IRe­Mus : Ins­ti­tut de recherches en musicologie

OICRM : Obser­va­toire inter­dis­ci­pli­naire de créa­tion et de recherche en musique

Interprètes et compositrices en France et en Allemagne : approches analytiques, sociologiques et historiques

Col­loque Franco-Allemand dans le cadre du pro­jet de for­ma­tion recherche du CIERA, Sorbonne-Université et de la Hoch­schule für Musik und Thea­ter Leip­zig   2017–2019

Sor­bonne Uni­ver­sité – Mai­son de la Recherche
28 Rue Ser­pente, 75006 Paris
8 et 9 juin 2018

Ren­sei­gne­ments et réser­va­tions : Viviane Waschbüsch vwaschbuesch@gmail.com

Ven­dredi 8 juin — Salle D 223

09:30–10:00 Accueil des participant.es

10:00–11:00 Marie-Agnes Dit­trich (MD Wien) Key­note : « Esca­ping Hie­rar­chies: Ana­ly­sis, Dif­fe­rence, Gender. »

 Approches his­to­riques et sociologiques

 11:00–11:30 Syl­vie Douche (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « Jane Gati­neau : une voix, une amie, une bat­tante. »

 11:30–12:00 Cathe­rine Deutsch (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « Un siècle de rap­ports de genre en musi­co­lo­gie : les femmes musi­co­logues à la société fran­çaise de musi­co­lo­gie et dans sa revue. »

 12:00–14.00 Pause déjeuner

 14:00–14:30 Mathilde Gour­ret (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « It’s hard to walk in the dress, it’s not easy : l’œuvre de PJ Har­vey et sa récep­tion au prisme du genre. »

 14:30–15 :00 Imyra San­tana (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « La récep­tion des concer­tos pour vio­lon de Claude Arrieu par la presse française. »

 Impro­vi­sa­tion

 15:00–15:30 Maria Teresa Betan­cor Abbud (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « La culture pop comme une nou­velle voie d’émancipation ? »

 15:30–16:00 Lisa Baeyens (HMT Leip­zig) « Models of impro­vi­sa­tion in the poe­tic Jazz of Jeanne Lee and her col­la­bo­ra­tive Album Conspi­racy (1974, Ger­many). »

 16:00–16:30 Pause café

 Per­for­mance

 16:30–17:00 Viviane Waschbüsch (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « Pistes d’interprétation pour les sonates d’Elfrida Andrée et les concer­tos pour vio­lon de Claude Arrieu. »

 17:00–17:30 Gabriele Sli­zyte (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « Madame Robert Casa­de­sus ou tout sim­ple­ment – la pia­niste Gaby Casa­de­sus. Le para­doxe d’une femme de génie et d’une femme libre. »

 17:30–19:00 Cock­tail

 19:30 : Concert, Amphi­théâtre Riche­lieu, 17 Rue de la Sor­bonne, 75005 Paris Œuvres d’Elfrida Andrée, d’Armande de Poli­gnac et de Clara et Robert Schumann

———————————————————–

Samedi 9 juin — Salle D 040

09:00–09:30 Accueil des participant.es

Approches socio­lo­giques et épistémologiques

09:30–10:00 Raphaëlle Legrand (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « Les com­po­si­trices jouées à l’Opéra de Paris et à l’Opéra-Comique de 1694 à 2018. »

10:00–10:30 Hsin-Yi li (Uni­ver­sität Hei­del­berg) « From Cultu­ral Authen­ti­city to the Authen­tic Self: How Tai­wa­nese Female Ins­tru­men­tal Stu­dents in Ger­many Inter­pret Wes­tern Clas­si­cal Music »

10:30–11:00 Flo­rence Gétreau (IREMUS / CNRS« Com­po­si­trice ver­sus inter­prète dans la France du XIXe siècle : com­ment don­ner à voir la créatrice ? »

 11:00–11:30: Pause café

 Table ronde « L’institutionnalisation des recherches sur les femmes »

11:30–12:30 Table ronde avec Claire Bodin (Pré­sences fémi­nines), Sabine Kemna (Furore Ver­lag), Raphaëlle Legrand (Sor­bonne Uni­ver­sité / CReIM) et Danielle Ros­ter (Cid Femmes Luxembourg).

 12:30–13:00 Conclu­sions

 13:00–14:30 Pause déjeuner

 Sémi­naire

Les com­po­si­trices élec­troa­cous­tiques et l’Asie : approches com­po­si­tion­nelles et analytiques

 14:30–15:00 Hye­won Son (HMT Leip­zig) « Sound and timbre in elec­troa­cous­tic music, exem­pli­fied trough my music ‹Wer lebt noch› (2018). »

 15:00–15:30 Bai Zhao (IREMUS / Sor­bonne Uni­ver­sité) « Hui­hui Cheng, Com­po­si­trice chi­noise au pro­fil franco-allemand. »

 15:30–16:00 Daniel Ser­rano (MD Wien) « Kaija Saa­ria­hos Six Japa­nese Gar­dens: zum Kon­zept „Japan“ und zur Kon­zep­tion live gespiel­ter Ins­tru­mente plus Elek­tro­nik.  »

 16:00–16:30 Yong­bom Lee (HMT Leip­zig) « On the live-electronic trans­for­ma­tion of acous­tic sounds. A sur­vey of Unsuk Chin’s “Double Bind?” for solo vio­lin and electronics. »

 16:30–17:00: Conclu­sions

 

Journées d’étude Mel Bonis organisées par le Palazzetto Bru Zane — Centre de musique romantique française

Mer­credi 11 et Jeudi 12 jan­vier 2018

Palaz­zetto Bru Zane — San Polo 2368

30125 Venise

11 jan­vier

9h Accueil des participants

9h20 Intro­duc­tion, par Alexandre Drat­wi­cki & Étienne Jardin

9h40 Ingrid Mayer : « La redé­cou­verte de Mel Bonis »

10h20 Pause

11h40 Chris­tine Géliot : « Mel Bonis, mon arrière grand-mère, ma mis­sion »

12h20 Marie Thé­ga­rid : « “Excel­lente élève”, “la plus forte de la classe” : le par­cours de Mel Bonis au Conser­va­toire (1876–1881) »

13h Déjeu­ner

14h30 Étienne Jar­din : « Au concert »

15h10 Syl­vie Douche : « Le domino noir de Mel Bonis : Sou­ve­nirs et Réflexions »

15h50 Pause

16h20 Flo­rence Lau­nay : « Mel Bonis et la fémi­nité »

17h Mylène Dubiau : « Mel Bonis et la voix : la mélo­die comme échap­pa­toire »

18h Fin des débats

 

12 jan­vier

9h Fran­çois de Médi­cis : « La musique de chambre de Mel Bonis »

9h40 Xavier-Romaric Sau­mon : « Tra­di­tion et moder­nité dans la musique sym­pho­nique de Mel Bonis »

10h20 Pause

11h40 Laurent Mar­tin  : « Mel Bonis et le piano : une sur­douée auto­di­dacte »

12h Emma­nuel Filet : « Mel Bonis et le monde par­ti­cu­lier de l’orgue : ques­tion­ne­ments et ana­lyses »

L’évolution des carrières des compositrices et interprètes des XIXe, XXe et XXIe siècle en France et en Allemagne: approches analytiques, sociologiques et historiques

Jeudi 14 décembre 2017
Lieu: Centre Uni­ver­si­taire Cli­gnan­court, Salle R01

09:30 : Accueil des par­ti­ci­pants
10:00 : Intro­duc­tion (Cathe­rine Deutsch, Cécile Davy-Rigaux et Théo­dora Psychoyou)

10:30–11:15 : La musique de chambre d’Armande de Poli­gnac
Rémy-Michel Tro­tier (Uni­ver­sité Paris-Sorbonne, Ins­ti­tut de Recherche en Musi­co­lo­gie, UMR 8223)

11:15–12:00 : La place des com­po­si­trices dans les conser­va­toires. Le maté­riel péda­go­gique et son impact à la lumière du genre.
Caro­line Ledru (Conser­va­toire de Pantin)

PAUSE CAFÉ

12:30–13:15 : Ins­tru­ments inso­lites, ins­tru­ments de femme ? – l’exemple de l’accordéon
Imyra San­tana (Uni­ver­sité Paris-Sorbonne, Ins­ti­tut de Recherche en Musi­co­lo­gie, UMR 8223)

13:15–14:00 : L’importance du geste ins­tru­men­tal dans la musique mixte de Flo­rence Baschet
Elsa Filipe (Uni­ver­sité Paris-Sorbonne, Ins­ti­tut de Recherche en Musi­co­lo­gie, UMR 8223)

PAUSE DÉJEUNER

16:15–17:00 : Vous avez dit « cheffes » ? Le genre de la direc­tion d’orchestre au début du XXIe siècle
Hya­cinthe Ravet (Uni­ver­sité Paris-Sorbonne, Ins­ti­tut de Recherche en Musi­co­lo­gie, UMR 8223)

17:00–17:45 : Études et ébauches de la jeune Fanny Men­dels­sohn. Remarques sur le contre­point et les mélo­dies.
Gesine Schrö­der (Hoch­schule für Musik und Thea­ter Leip­zig / Uni­ver­sität für Musik und dars­tel­lende Kunst Wien)

17:45–18:30: Per­so­na­lity beyond atti­tudes of time — Fanny Hensel’s hand­ling of the orches­tra
Marko Mar­kuš (Uni­ver­sität für Musik und dars­tel­lende Kunst Wien)

COCKTAIL

Ven­dredi 15 décembre 2017
Lieu: Centre Uni­ver­si­taire Cli­gnan­court, Auditorium

10:00: Accueil des par­ti­ci­pants
10:30–11:00 : Odette Gar­ten­laub, les vies mul­tiples d’une musi­cienne du 20e siècle
Jean-Michel Ferran

11:00–11:45 : Sonia Eckhardt-Grammaté : une car­rière de com­po­si­trice et vio­lo­niste franco-allemande et cana­dienne et son influence sur le style de ses oeuvres pour vio­lon
Viviane Waschbüsch (Uni­ver­sité Paris-Sorbonne, Ins­ti­tut de Recherche en Musi­co­lo­gie, UMR 8223)

PAUSE DÉJEUNER

14:00–14:45 : Figures et formes de la pro­vo­ca­tion et de l’innovation au prisme du genre: entre cor­po­réisme et enga­ge­ment créa­teur.
Jean-Marie Seca (Uni­ver­sité de Lorraine)

14:45–15:30 : Pré­sen­ta­tion du pro­jet « Trakl, Grete – soeur, lune ». Une his­toire contra-factuelle de la com­po­si­tion
Olja Jan­juš et Jona­than Stark (Uni­ver­sität für Musik und dars­tel­lende Kunst Wien)

15:30–16:00 : Conclu­sions et Bilan

PAUSE CAFE

Lieu :

Uni­ver­sité Paris-Sorbonne
Centre Uni­ver­si­taire Cli­gnan­court
2, rue Fran­cis de Crois­set 75018 Paris

Contact :

Viviane Waschbüsch (vwaschbuesch@gmail.com)

Cathe­rine Deutsch (deutsch.catherine@gmail.com)

 

 

 

 

Chanter, danser, composer — Pratiques musicales féminines

13e Ren­contres du CReIM

Jour­née d’études orga­ni­sée par Raphaëlle Legrand

Pour des rai­sons de sécu­rité, le centre ne sera acces­sible qu’aux per­sonnes qui se seront ins­crites avant le mardi 13 juin auprès de   raphaelle.legrand[at]paris-sorbonne.fr

Ven­dredi 16 juin 2017, 10h-18h00

Uni­ver­sité Paris-Sorbonne,
Centre Cli­gnan­court
2, rue Fran­cis de Crois­set, Paris 18e
Salle 120

10h00 Accueil

Deux com­po­si­trices au clavier

Pré­si­dence de séance : Ber­trand Porot (Uni­ver­sité de Reims Champagne-Ardenne, CERHIC)

10h20 Raphaëlle Legrand (Paris-Sorbonne, IRe­Mus) : « Les Génies (1736) de Mlle Duval : un opéra franco-italien »

11h00 Rémy-Michel Tro­tier (IReMus) : « La musique pour piano d’Armande de Poli­gnac (1876–1962) »

11h40 Pause

Vous chan­tiez ?

Pré­si­dence de séance : Cathe­rine Deutsch (Paris-Sorbonne, IReMus)

11h50 Anne Pié­jus (CNRS, IReMus) : « Musique et châ­ti­ment : Rome, 1594 »

12h30 Ber­trand Porot (Uni­ver­sité de Reims Champagne-Ardenne, CERHIC) : « Les chan­teuses d’opéra en France face à l’historiographie : Rosa­lie Levasseur »

13h10 Pause déjeuner

Eh bien, dan­sez maintenant !

Pré­si­dence de séance : Caro­line Giron-Panel

14h30 Syl­vie Gran­ger (Uni­ver­sité du Maine, CERHIO) : « Marie-Louise Robert (1725–1780), com­po­si­trice d’airs de contredanses »

15h10 Mini-concert et ate­lier de contre­danse : avec Ariane Gom­mier, chant, Chloé Dos Reis, clavecin, Imyra San­tana, rabeca (vio­lon tra­di­tion­nel brésilien)

16h20 Table ronde avec Marie-Françoise Bou­chon, Syl­vie Gran­ger, Raphaëlle Legrand

16h50 Pause

Actua­lité éditoriale

Pré­si­dence de séance : Raphaëlle Legrand (Paris-Sorbonne, IReMus)

17h00 Cathe­rine Deutsch et Caro­line Giron-Panel : pré­sen­ta­tion de l’ouvrage Pra­tiques musi­cales fémi­nines, Dis­cours, normes, repré­sen­ta­tions, Lyon, Symé­trie, 2016

17h30 Vir­gi­nie Tha­raud (chef de chœur au Conser­va­toire de Fontenay-sous-bois, autrice du roman De chant et d’amour, Lat­tès, 2016) : « Henriette-Adélaïde de Beau­mes­nil : Tibulle et Délie (1784) »

 18h00 Fin de la journée

 

Uni­ver­sité Lille 3 (IRHiS)
Uni­ver­sité du Maine (CERHIO)
Uni­ver­sité Paris-Sorbonne, UFR de Musi­co­lo­gie
IRe­Mus, Ins­ti­tut de Recherche en Musi­co­lo­gie, UMR 8223
Uni­ver­sité de Reims Champagne-Ardenne (CERHIC)

 

 

Festival Présences Féminines, Toulon & agglomération — Septième édition, du 24 mars au 1er avril 2017

Cham­ber Music (com­mande du fes­ti­val, créa­tion mon­diale) de Camille Pépin

Ven­dredi 24 mars, 20h
Théâtre Liberté, salle Fanny Ardant, Toulon

 

Orfeo de Sil­via Colasanti

Samedi 25 mars, 20h30
Théâtre Liberté, salle Albert Camus, Toulon

 

Hom­mage à Rita Strohl

Mardi 28 mars, 20h30
Opéra, Foyer Cam­pra, Toulon

 

Duo vio­lon et piano (œuvres d’Hélène Fleury-Roy, Lili Bou­lan­ger, Camille Pépin et Mar­gue­rite Canal)

Mer­credi 29 mars, 20h30
Espace des Arts, Le Pradet

 

Réci­tal de cla­ve­cin (œuvres d’Élisabeth Jac­quet de le Guerre, Eli­za­beth Tur­ner, Anna Bon, Marianna Mar­ti­nez et Gra­ciane Finzi)

Ven­dredi 31 mars, 20h30
Musée natio­nal de la Marine, Toulon

 

Réci­tal de piano (œuvres d’Elfrida Andrée, Clara Schu­mann, Mel Bonis et Chaya Czernowin))

Samedi 1er avril, 20h30
Théâtre Marc Baron, St-Mandrier-sur-Mer

 

avec Camille Pépin (com­po­si­trice), Fiona McGown (soprano), Léo Margue (chef d’orchestre), l’Ensemble Poly­gones, le Paris Mozart Orches­tra, Nata­lie Des­say (réci­tante), Claire Gibault (direc­tion musi­cale), Axel Arno (réa­li­sa­teur), Amanda Favier (vio­lon), Cécile Gre­nier (alto), Guillaume Mar­ti­gné (vio­lon­celle, Lorène de Ratuld (piano), Raphaëlle Moreau (vio­lon), Célia Oneto Ben­saïd (piano), Jus­tin Tay­lor (cla­ve­cin), Marie Ver­meu­lin (piano) et Claire Bodin (direc­tion du fes­ti­val et modération)

Ainsi que les Actions sco­laires, les Ren­contres et Mas­ter Class et les Pro­me­nades guidées

Ren­sei­gne­ments:

presencesfeminines.contact@gmail.com
06 13 06 06 81

www.presencesfeminines.com

La musique a-t-elle un genre ? Discours sur la musique de l’Antiquité au XXIe siècle

Col­loque inter­na­tio­nal
Uni­ver­sité Jean Mon­net de Saint-Etienne
21 et 22 octobre 2016

Ce col­loque est orga­nisé par l’IHRIM de Saint-Etienne, en par­te­na­riat avec le CReIM, le dépar­te­ment de Musi­co­lo­gie de Paris-Sorbonne, l’IReMus, l’IRHis (Uni­ver­sité Lille 3), l’Institut Uni­ver­si­taire de France, le CERHIO (Uni­ver­sité du Maine) et le Pala­zetto Bru Zane — Centre de musique roman­tique française

Ven­dredi 21 octobre

Kiosque de la Biblio­thèque Universitaire

9h00 Accueil

9h30 Séance 1 : Les com­po­si­trices, définition/réception

Eliane Vien­not, présidente

Flo­rence Lau­nay : « Femmes com­po­si­teurs », « com­po­si­teurs femmes », « com­po­si­teurs fémi­nins » : les com­po­si­trices de musique vues par la presse fran­co­phone du XIXe siècle »

Cécile Prévost-Thomas : « Com­po­ser, chan­ter et dia­lo­guer au « fémi­nin » ? Regards sur la jeune créa­tion musi­cale francophone »

Viviane Waschbüsch : « Le dis­cours jour­na­lis­tique sur les com­po­si­trices et inter­prètes de musique contemporaine »

Sté­phan Etcharry : « Ger­maine Taille­ferre, com­po­si­trice : un talent ‘évidem­ment essen­tiel­le­ment féminin’ »

 

14h00 Séance 2 : Genre et théorie

Chris­tine Planté, présidente

Kons­tan­ti­nos Meli­dis : « Aris­tide Quin­ti­lien, De Musica : caté­go­ries gen­rées dans la théo­rie musi­cale grecque »

Alexandre Cer­veux : « Qol isha : rela­tion du fémi­nin à la musique dans la lit­té­ra­ture juive médié­vale méditerranéenne. »

Théo­dora Psy­choyou : « La dis­tinc­tion féminin/masculin dans la théo­rie musi­cale en France au XVIIe siècle : héri­tages, trans­for­ma­tions, topiques »

15h30 Pause

Raphaëlle Legrand : « Sexage des éléments musi­caux et théo­rie gen­rée : le cas de Jean-Philippe Rameau »

Alban Ramaut : « Pour une lec­ture des écrits de Richard Wag­ner : ‘La musique est femme’ »


20h
Réci­tal de piano à la Mai­son de l’Université

Marie Ver­meu­lin, piano
Claire Bodin, com­men­taires
Fes­ti­val Pré­sence féminines

 

Samedi 22 octobre

Kiosque de la Biblio­thèque Universitaire

9h30  Séance 3 : Inter­pré­ter la musique : Chan­teuses et instrumentistes

Cathe­rine Deutsch, présidente

Liliana Rolf­sen Petrilli Segnini : « Migra­tions inter­na­tio­nales et tra­vail des musi­ciens et musi­ciennes : quels enjeux ? »

Fré­dé­rick Sen­dra : « Le piano, un ins­tru­ment sexué ? Notions de fémi­nité et de mas­cu­li­nité dans le jeu pia­nis­tique entre 1856 et 1913 » 

Alexandre Robert : « Trouble dans la cri­tique musi­cale : les récep­tions de la can­tate Faust et Hélène de Lili Bou­lan­ger en 1913 »

Imyra San­tana : « Les femmes et les ins­tru­ments à vent au XVIIIe siècle : dis­cours ver­sus pratique »


11h30 Moment musi­cal illus­tré à la Mai­son de l’Université
Flo­rence Badol : pré­sen­ta­tion du DVD consa­cré à Hélène de Mont­ge­roult
Groupe Musi­cal Her­mès
Valé­rie Per­ro­tin, flûte — Lyuba Zhz­cheva, piano

 

14h Séance 4 : La place des musiciennes

Étienne Jar­din, président

Cathe­rine Ces­sac : « Eli­sa­beth Jac­quet de la Guerre : femme com­po­si­teur ou compositrice ? »

Ber­trand Porot : « Actrices et dan­seuses de l’Opéra-Comique au XVIIIe siècle : les silences de la musicologie »

15h Pause

Sarah Nancy : « Les qua­li­tés de la ‘voix fémi­nine’. Confor­table cli­chés, pri­vi­lèges alié­nants, ou acces­soires d’une émancipation ? »

Caro­line Ledru : « Quelle place pour les com­po­si­trices dans les conser­va­toires ? Le maté­riel péda­go­gique et son impact à la lumière du genre »

Méla­nie Tra­ver­sier : conclu­sions

Contacts :
alban.ramaut@univ-st-etienne.fr
marie.therese.baud@univ-st-etienne.fr

 

Nouvelle publication consacrée à l’histoire des musiciennes

(couverture de Pratiques musicales féminines)

Ouvrage dirigé par Cathe­rine Deutsch et Caro­line Giron-Panel

Symé­trie, Lyon, juillet 2016, 208 p., 32 €

Le fait d’être une femme a-t-il eu, his­to­ri­que­ment, une inci­dence sur les pra­tiques des musi­ciennes ? S’il est aujourd’hui avéré que le genre du musi­cien n’influe pas direc­te­ment sur le son pro­duit – à l’exception évidente de la voix –, les inter­dits sociaux ou cultu­rels qui pesaient et pèsent encore sur les pra­tiques musi­cales fémi­nines ont néces­sai­re­ment eu des consé­quences sur ces der­nières, qu’il s’agisse du choix de l’instrument, de la posi­tion de l’instrumentiste ou de l’accès même des femmes à l’ap– pren­tis­sage de la musique.

Les dif­fé­rentes contri­bu­tions envi­sagent ces ques­tions en exa­mi­nant un large spectre de pra­tiques musi­cales, allant de la com­po­si­tion à l’interprétation ins­tru­men­tale et vocale, en pas­sant par le pro­fes­so­rat et le mécé­nat, les acti­vi­tés rému­né­rées ou non, les per­for­mances pri­vées, publiques ou semi-publiques. Dif­fé­rents espaces sont ainsi pris en consi­dé­ra­tion : le foyer, la cour, le couvent, l’académie, la ville, le conser­va­toire, la scène, autant de lieux qui, de la Renais­sance à la fin du xixe siècle, ont joué un rôle ambi­va­lent pour les pra­tiques musi­cales des femmes en Europe occidentale.

À tra­vers ces études de cas, on mesure les muta­tions et les constantes des atten­dus de la fémi­nité, ainsi que la redéf­ni­tion per­ma­nente des contours du licite et de l’illicite, de la décence et de l’inconvenance, en fonc­tion des époques et des contextes sociaux et cultu­rels. À la croi­sée de l’histoire cultu­relle de la musique, de l’histoire des femmes et de l’histoire du genre, cet ouvrage place les femmes au centre de l’histoire de la musique tout en met­tant en lumière le rôle des pra­tiques musi­cales dans la consti­tu­tion des normes de genre et leurs per­pé­tuelles transformations.

Table des matières :

Intro­duc­tion
Cathe­rine Deutsch et Caro­line Giron-Panel

Par­tie 1 : Éduca­tion musi­cale et dis­cours normatifs

          Cathe­rine Deutsch
Musique, ins­ti­tu­tio fémi­nine et normes de genre dans l’Italie de la pre­mière modernité

         Mar­tine Son­net
Quelques échos des pra­tiques musi­cales dans l’éducation des lles au xviiie siècle

         Estelle Freyer­muth
Du salon au conser­va­toire : l’éducation musi­cale des lles au xixe siècle à Strasbourg

         Carla Conti
De l’hor­tus clau­sus à la chambre de musique : l’enseignement de la musique à Naples dans la pre­mière moi­tié du xixe siècle

Par­tie 2 : Espaces de repré­sen­ta­tions et d’autoreprésentations

         Mas­simo Pri­vi­tera
Images de musique, images de femmes

          Cathe­rine Ces­sac
Élisa­beth Jac­quet de La Guerre, « pre­mière musi­cienne du monde » ?

          Fabien Guilloux
Le chant, la règle et la clô­ture : dé nir l’ethos du chant monas­tique à l’époque moderne

         Inga Mai Groote
« Le dame acca­de­miche » : pré­sence musi­cale au fémi­nin dans les aca­dé­mies italiennes

          Cécile Quef­fé­lec
Les chan­teuses au Concert spi­ri­tuel : par­cours et répertoire